...........................................................................................................................................

« GÉO—BIOLOGIE DE SALLE DE BAIN »
...........................................................................................................................................

MISTRAL
...........................................................................................................................................

Mistral, 2015, encre solvant, pare-baignoire Mistral deux volets en verre trempé transparent, montants acier laqué blanc, 140 x 120 cm, ép. 4 mm.

La technique du suminagashi ou celle du papier marbré destinée habituellement au papier est ici appliquée sur du verre. Le pare-baignoire utilisé comme écran de protection contre les éclaboussures sert ici de support à la marbrure. Il évoque un écran numérique sur lequel peut apparaitre une image en mouvement, ici l'image d'un fluide en mouvement mais en image arrêtée.
...........................................................................................................................................