...........................................................................................................................................

« JARDINAGE & HORTICULTURE »
...........................................................................................................................................

TREILLAGES
...........................................................................................................................................

Treillages, 2014, contreplaqué Okoumé d’intérieur ép. 10 mm, PETG transparent cintrable, trois modules de treillages,
124 x 136 x 40 cm, 124 x 100 x 40 cm, 51 x 100 x 40 cm.

Les Treillages ont été réalisés pour l’exposition «Les à-côtés», dans le cadre d’une résidence à l’EPSMS de Mayenne, en partenariat avec le Centre d’art La Chapelle des Calvairiennes. La pièce s’inspire du lieu de création, qui est un Établissement Public Social et Médico-Social dont les activités principales sont liées aux espaces verts, à l’horticulture et à l’aménagement paysagé.
Le treillage est un support décoratif que l’on trouve généralement dans les jardins. C’est un «assemblage de lattes, d’échalas, de perches posé(e)s parallèlement ou croisé(e)s en carrés ou en losanges, formant des berceaux ou des palissades destiné(e)s généralement à supporter des plantes grimpantes» (CNRTL), notamment la Treille.
Clin d'œil à Daniel Dezeuze, dans l’exposition les treillages ont été utilisés comme pochoir ou outil pour dessiner, puisque c’est un objet décoratif proposant un dessin en surface. Les parties en PETG transparent cintrable des treillages ayant été utilisées comme pochoirs et maculées de peinture sont ensuite assemblées sous forme de sculptures.
L’assemblage des différents matériaux (PETG transparent cintrable, bois contreplaqué) et l’association des différentes couleurs entre-elles évoquent la notion d’hybridation chère au milieu de l’horticulture. Le module treillage est ici à la fois outil pour peindre et support de peinture.
...........................................................................................................................................